Spread the love

Laissons les tortues d’Akumal tranquilles.

S’il y avait bien une chose que l’on attendait avec impatience durant notre voyage… C’était nager avec des tortues à Akumal au Mexique. C’est notre rêve : on n’en a jamais vu dans l’eau ! Malheureusement, après avoir lu les expériences récentes de certains internautes sur la plage d’Akumal, nous avons décidé de boycotter cette activité.

Un boycott malgré un rêve, car parfois toute envie n’est pas bonne à réaliser.

Les tortues d’Akumal, prises au piège ?

Nous sommes sensibles à la cause animale. Et, plus particulièrement, à la manière dont les animaux sont traités par nous, humains, afin de faire fructifier une activité touristique. Vous avez peut-être pris un selfie avec un tigre en Asie du Sud-Est. Vous vous êtes baladés à dos d’éléphant. C’est probablement un chouette souvenir que vous avez pu montrer à vos familles et amis. Mais avez-vous vraiment réfléchi à l’envers du décor ? Très souvent, les animaux sauvages sont torturés pour être domestiqués…

Revenons à nos tortues. Il y a quelques années, la plage d’Akumal était l’endroit idéal pour nager gratuitement avec plein de tortues en liberté. Face à l’afflux de touristes, les familles de tortues ont déserté. De plus, la plage a récemment été privatisée et les tortues restantes enfermées. 

Nager avec les tortues d’Akumal : une pompe à fric.

Ne vous laissez pas avoir. Du parking jusqu’à l’accès à la plage, tout est devenu payant. Akumal est devenu une pompe à fric avec un système bien huilé. Voici le déroulement de votre visite si vous décidez d’y aller: 

  • Arrivée au parking, vous payerez 50 pesos (2,20€) pour vous garer
  • Pour accéder à la plage, vous payerez 100 pesos par personne (4,50€). Cette somme vous autorisera à nager au bord de l’eau. Il ne sera pas possible de voir une tortue en raison du peu de profondeur.
  • 350 pesos (15€) par personne supplémentaires vous seront demandés si vous souhaitez « nager avec des tortues » (en groupe !) dans la zone de la mer délimitée par des bouées. 

Ces fameux 350 pesos seront empochés par l’un des guides qui vous aura sauté dessus lorsque vous aurez payé l’accès à la plage. 


Vous trouverez d’autres idées d’activités à faire au Mexique dans nos articles Road Trip au Mexique et Road Trip au Mexique 2 !

tortues akumal

Boycotter Akumal

En 1 heure, vous verrez peut-être une ou deux tortues. Elles seront sans doute effrayées par la foule et les GoPro qui seront braquées sur elles. Oui, car désormais les tortues d’Akumal se font tellement rares que tous les touristes se jettent dessus dès qu’il y en a une qui pointe le bout de son nez. 

Mise à jour 2023 : Depuis 2019, des règles plus strictes ont été mises en place dans la zone protégée où se nourrissent les tortues de la baie d’Akumal: L’accès est limité à 1440 personnes par jour et il est obligatoire d’y aller avec un guide en prenant un tour de 1h en groupe (max 6 personnes).

Selon la rumeur, des filets ont été installés un peu plus loin pour emprisonner les tortues dans la zone délimitée par les bouées. Pour qu’elles se montrent, les guides les nourriraient plusieurs fois dans la journée. Apparement, un monsieur en kayak est chargé d’empêcher les touristes de sortir de la zone.

Voilà la face cachée de la nage avec les tortues à Akumal. Nous ne sommes personne pour vous dicter vos envies mais nous tenions à vous informer de cette situation. Vous êtes prévenus : vous serez harcelés et rackettés pour potentiellement apercevoir, en groupe, une tortue prisonnière. Pour ces raisons, nous avons décidé de boycotter cette activité au Mexique. 

akumal beach mexique

La maltraitance animale pour le plaisir des touristes

Nous vous invitons également à boycotter toutes les attractions touristiques qui utilisent et maltraitent les animaux pour faire de l’argent : les cirques, les selfies avec les félins, les balades à dos d’éléphant, etc. À chaque fois, demandez-vous si c’est dans la nature de l’animal de prendre une photo avec vous ou de vous balader sur son dos. Si votre bon sens vous dit non, passez votre chemin !

maltraitance éléphant

Le Phajaan, ou comment soumettre un éléphant

Le Phajaan est le rituel que subissent les éléphants pour qu’ils acceptent de se soumettre à l’homme. En résumé, les éléphants sont séparés de leur maman et immobilisés dans des cages. Pendant plusieurs jours, le dresseur va les frapper aux endroits les plus douloureux de leur corps. Il est également privé d’eau, de nourriture et de sommeil. Ce calvaire durera jusqu’au moment où le dresseur estime qu’il a réussi à briser l’esprit de l’animal.

Pour vous renseigner plus amplement sur le sort que subissent les éléphants, rendez-vous sur cet article.